Star Wars Ascension

Qui veut participer à la montée en puissance du Premier Ordre ou découvrir pourquoi Ben Solo a rejoint le côté obscur de la Force ? L'aventure vous attend !
 

Partagez|

Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder

avatar
Blue SigalderMÉDECIN
Messages : 19
Date d'inscription : 05/06/2017
MessageSujet: Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder  Lun 12 Juin - 18:51

SIGALDER Blue
ft. Sidney Etienne


Âge : 29 ans
Année de naissance : 5 av. BY
Planète de naissance : Manaan
Groupe : indépendants
Métier : guérisseur
Armes : bolas, boomerang, fouet à crocs empoisonnés
Véhicules : de préférence aquatiques et non motorisés
Orientation sexuelle : non merci mesdames
Situation conjugale : pas le temps, il se brouille trop vite

Espèce : humain
Taille : 1m77
Corpulence : nerveux
Cheveux : très longs, noirs, en dreadlocks
Yeux : noirs
Signe(s) distinctif(s) : ses cheveux. Et il porte la barbe. Et ON Y TOUCHE PAS.
lunatique
tête de mule
moqueur
actif
sanguin
frimeur
passionné
cabotin
phobique
curieux
rancunier
débrouillard
Histoire
Né dans une famille de guérisseurs traditionnels, sur une petite communauté flottante, Blue partageait la vie nomade, le style nudiste et la carrière médicale du petit groupe d’adultes qui l’élevait. Ils vouaient aux Selkaths une sorte de vénération. La dimension religieuse alors présente dans son éducation a vite été supplantée par son attrait pour la science brute, rencontrée par le biais de croiseurs militaires. Encore aujourd’hui, il peut mépriser et haïr au dernier degré un membre d’une flotte officielle, mais il aura toujours un petit pincement au coeur pour son uniforme, par nostalgie, et il fera la grimace s’il l’abîme dans une bagarre.

Blue a grandi dans la conscience qu’une guerre agitait les systèmes environnants, et s’est souvent couché le soir en se demandant ce qui se tramait dans cette immensité sombre. Dès qu’il en a eu l’âge, il s’est passionné pour les différentes prises de position existantes. N’ayant jamais croisé de Jedi, il les assimilait par défaut à des sortes de chamans comme ceux de sa tribu, et avait tendance à les imaginer ennuyeux, rabâcheurs et moralisateurs, austères et, en somme, pas amusants. Les forces impériales, cependant, progressaient sur sa planète ; la seule chose qui le dissuada de s’engager fut l’idée de coupe de cheveux réglementaire. Il était prêt à beaucoup de choses mais sûrement pas à ça.

Il se surestimait peut-être un peu sur ce point car sa tribu finit par être réduite en esclavage, comme leurs voisins amphibiens. Cela dit, ça ne le dérangeait pas outre mesure ; il n’était déjà pas très logique dans son enfance. Vivre dans l’ombre de génies surpuissants à la technologie avancée lui semblait bien plus fun que de végéter dans une brave communauté de hippies stellaires coupée de tout. Alors qu’il entrait dans l’adolescence -bon, OK, il avait 10 ans, ce qui n’est pas énorme ; mais lui, il se croyait déjà grand- il avait déjà accumulé et soigneusement mémorisé d’importances connaissances, empiriques et théoriques, sur le monde au-delà de sa planète d’origine. Et avec ces connaissances, des rêves qui lui semblaient encore impossibles à réaliser, du moins seul.

Placé sous les ordres d’une patrouille qui prospectait les ressources des hauts-fonds, il se lia avec un garde qui traînait à l’écart des autres, et s’aperçut avec étonnement que l’homme l’enviait. Ce n’était pas la façon dont on considérait les esclaves, d’habitude. Ils parlèrent de leurs cultures respectives et sans s’en rendre compte, Blue l’encouragea à renier peu à peu son camp et à rêver de tourner casaque. Il trouvait ça fascinant, comme projet, et lui assurait sans cesse qu’il admirait son héroïsme ; c’était comme s’il l’avait poussé à passer à l’action. Il n’imaginait simplement pas posséder un tel pouvoir sur autrui.

Et un jour, le garde lui annonça que sa décision était prise : il allait voler une navette et quitter cette planète, en emportant Blue avec lui, pour rejoindre le camp des vrais héros. De toute façon, l’Empire était en train de sombrer, et il ne voulait pas assister à l'agonie des bases impériales de Manaan. C'était déjà en cours ; elles tenaient parce qu'elles avaient un monopole commercial écrasant, mais bientôt leurs clients chuteraient les uns après les autres, et elles n'auraient plus d'autre choix que de fermer boutique dans la honte, peut-être en liquidant les esclaves encore employés sur place afin de s'éviter un procès ou une mutinerie. En somme, il n'y avait vraiment plus aucun charisme à s'accrocher à ces vestiges d'une autre époque. Alors que rejoindre les rebelles, qui venaient de remporter une belle victoire sur Endor, ça, c'était la grande aventure.

Ça avait l’air d’une excellente idée, très simple et sans danger, jusqu’à ce qu’ils la mettent à exécution. D’abord, tout allait bien : la vision de sa planète depuis l’espace donna au jeune guérisseur une nouvelle perspective sur sa place dans l’univers, et c’était exactement l’expérience mystique qu’il avait espérée. Et puis, avouons-le, ce garde héroïque et seul contre tous était sacrément canon. Blue ne pouvait plus simplement revenir en arrière, et s’enterrer dans cette vie trop simple ; il fallait qu’il voie le reste. Mais au moment d’enclencher la vitesse lumière, le choc le rendit malade, il perdit pied et il s’évanouit purement et simplement. Ce fut la pire expérience de sa vie : il crut bien qu’il allait y rester.

Quand il se réveilla, son camarade avait atteint son objectif, où il souhaitait intégrer l’alliance rebelle. Encore sous le choc du trajet, furieux contre le garde qu’il ne trouvait plus canon du tout, et frappé d’amnésie pour quelques semaines, Blue partit de son côté. La jungle lui plaisait infiniment mieux que cet horrible cigare volant dont il ne supportait plus l’atmosphère, et où il était resté beaucoup trop longtemps. Mais il restait frustré de ne pas s’intégrer davantage au conflit ; lui qui aurait rêvé de gagner la région d’expansion et surtout les centres de recherche de Woostri, quitte à servir un peu de cobaye dans un premier temps, il n’était pas du tout parti dans la bonne direction.

Il vécut en ermite pendant quelques mois – on peut dire qu’il bouda, oui, en effet – jusqu’à ce que des alliés avertis de sa présence par son camarade de fuite ne lui mettent la main dessus. Entretemps, il s’était fait adopter par les tribus locales sans grande difficulté, et s’était mis à la médecine à base de plantes qui se pratiquait sur place. Ses facultés d’adaptation, comme il le dit encore volontiers, faisaient de lui le naufragé idéal.

Ils s’étaient montrés très méfiants envers le déserteur, mais en ce qui concernait Blue, ils étaient mieux disposés. Son jeune âge, son passé servile et ses connaissances éclectiques leur inspiraient confiance. En cas de pénurie de ressources, sa médecine traditionnelle pouvait leur servir. Il trouva immédiatement que c’était une excellente idée, et se mit à échanger des connaissances et des services avec eux. Sa mauvaise humeur semblait oubliée. Par contre, ses nouveaux camarades de lutte se rendirent vite compte qu’il était très difficile de lui faire suivre un plan politique bien précis. Il lui arrivait de se risquer dans une bataille pour mettre un pain à un pote et récupérer son ennemi à terre, qu’il soignait alors avec application. C’était son métier et personne ne devait venir lui dire comment le faire.

Il n’était d’ailleurs pas totalement désarmé, puisqu’il avait adapté à son nouveau mode de vie des armes traditionnelles dont il avait appris l’usage étant petit : des bolas – boules de cuir remplies de grenaille de fer, qu’il fixait au bout de ses nattes pour les envoyer en tourbillon autour de lui, en ce qu’il appelait une Danse de Mort – un boomerang de métal, pour remplacer celui de corail qu’il avait manié jadis, à la face intérieure tranchante, et un fouet orné de crocs qu’il remplissait parfois, quand il en avait la patience, de ces poisons dont les médecins ont toujours le secret. C’était une arme réservée aux duels traditionnels dans sa tribu et il ne s’en servait que pour les très grandes occasions.

Son adolescence s’écoula donc au milieu des combats, du côté rebelle mais avec ce qui aurait pu s’apparenter à des changements de camps ou à des trahisons ; il lui arrivait fréquemment de disparaître pendant des mois, sans vouloir dire où il était allé. Il prit aussi de mauvaises habitudes avec le tournant de la vingtaine, comme la consommation de certains de ses propres remèdes à des doses qui pouvaient devenir hallucinogènes, principalement quand il commençait à s’ennuyer. Finalement, un beau jour il disparut – après la bataille de Jakku, ce qui n’est sans doute pas anodin ; rester dans le camp des vainqueurs ne lui ressemblait pas – et aux dernières nouvelles, il a refait parler de lui dans le sillage du Premier Ordre où il pratique toujours la médecine.

Si vous êtes de ses amis, vous connaissez Blue comme un cas intéressant, c’est à dire un affreux chauvin vantard et casse-pieds qui ne tient pas en place, s’entiche de n’importe quoi, et s’embarque dans des aventures vouées à l’échec… quand il ne le fait pas en chantant à tue-tête. Un brave gars, en somme ! Il s’énerve et se calme facilement, et ses cheveux sont moins sujets que lui au danger d’être emporté par une brise qui tourne casaque. Il pratique et enseigne la médecine mais casse autant de figures qu’il en recoud. Parfois, ce sont les mêmes. Il dit souvent que son nomadisme ne prendra fin qu’avec sa vie, mais même cette attitude est plutôt un handicap social qu’une conviction philosophique.

Le seul moment où il fait preuve d’un sang-froid et d’un self-control total, c’est lorsqu’il opère. Là, on dirait presque un droïde. Le reste du temps, c’est ce genre de médecin horrible qui se plaint de tomber toujours sur des patients horribles… Pas étonnant qu’ils pleurnichent ou qu’ils s’impatientent, vu la façon dont il les houspille ou les ignore. Pourtant, il est apprécié et même demandé, car il a la main très sûre et peut pratiquer des interventions délicates dans des circonstances chaotiques, sans perdre le fil de ce qu’il fait. Sa pratique repose sur un mélange de chamanisme de sa planète natale, faisant surtout appel aux pouvoirs régénérateurs de l’élément aquatique, et de technologies avancées qu’il a appris au cours de ses voyages.

Il est d’une curiosité insatiable dans ce domaine et ne rate jamais une occasion de s’instruire, parfois au prix de sa quête en cours, qu’il oublie alors complètement. S’il avait un cri de guerre, ce serait peut-être « Pour la science ! » mais la science est loin de constituer son seul centre d’intérêt. Il est facilement entraîné par une vision qui capte son attention. Une belle étendue d’eau dans laquelle faire une petite brasse, un récit d’aventure, une provocation à la bagarre suffisent à le détourner du droit chemin ; ou même, ce qu’il n’avouera pas volontiers car il déteste être traité de midinette, un spécimen attrayant des races humaines ou proches qu’il butine volontiers.

Ce caractère n’en fait pas quelqu’un de stable ou de constant. Rares sont les amis avec lesquels il ne s’est jamais battu ou les ennemis avec lesquels il n’a jamais trinqué. Il n’est jamais employé longtemps au même endroit, et il doit alors employer les transports spatiaux, ce qu’il a en horreur. Vertige, claustrophobie, angoisses diverses, mal de l’air, hypocondrie et mauvais pressentiments… tout se conjugue pour faire de ces trajets un enfer, et Blue n’est vraiment tranquille que lorsqu’il a remis les pieds sur le sol, ou mieux, sur un bon vieux navire. Si vous avez des promesses à lui extorquer ou du chantage à lui faire, c’est à ce moment-là qu’il faut procéder ; il n’est que l’ombre de lui-même. Quand c’est possible, il réclame de voyager en caisson de sommeil.
Pseudonyme : Mr Gustave
Codes de validation : Validey
Âge : 32 ans
Commentaire : merci de me demander mon âge, je me sens bien vieux maintenant.... Ah et : PAS DE SMILIES DANS CE CHAMP, ILS APPARAISSENT ENORMES o_o Je ne sais pas pourquoi, vive la rose et le lilas.


Dernière édition par Blue Sigalder le Mar 13 Juin - 0:48, édité 3 fois
avatar
Embla StigESPION
Messages : 14
Date d'inscription : 11/04/2017
Localisation : En mission
MessageSujet: Re: Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder  Lun 12 Juin - 19:47

Hey !

Alors, il n'y a pas grand chose à dire sur la fiche, mais je vais le faire parce que je suis une chieuse

• Concernant la taille : en fait, on demande s'il fait 1m60, 2 mètres ou 50 centimètres, par exemple
• Là, c'est moi qui chipote, mais tu dis que ses cheveux sont nattés alors que sur ton vava, ce sont des dreadlocks ; c'est fait exprès ?  
• Là, par contre, il y a un truc qui ne va pas. Comme tu as cinq lors de la chute de l'Empire, tu ne peux pas te retrouver dans une patrouille impériale à l'âge de dix ans. A moins qu'on l'ai forcé à quitté sa planète alors que l'Empire était encore au pouvoir et que, lors de la chute de l'Empire, il fut emmené de force avec une poche de survivant impérialiste.

J'aime beaucoup la mise en avant de l'espèce de serment d'Hypocrate de Blue.

_________________
He lives in his fear
I lost the moment when I believed in the utopia. They scoff at rules, corrupt their ideals. I eliminate the unreliability, the lie, the chaos. Be wary, Invité or Que Sombre Le Jour.
avatar
Blue SigalderMÉDECIN
Messages : 19
Date d'inscription : 05/06/2017
MessageSujet: Re: Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder  Lun 12 Juin - 19:55

point 1 : aaaaaaaaaah d'accord je vais me renseigner ^^
point 2 : j'écris trop vite, ce sont en effet des dreads. C'est comme le fait de dire "un boomerang" ou autres trucs de "notre époque", j'hésite toujours quand il y a un contexte spécifique. Si tu me confirme que le mot dreadlocks existe dans l'univers de Star Wars, je vais le reformuler comme ça ^^
point 3 : vu qu'il n'y a pas eu des masses d'action (au sens combat) sur Manaan, j'avais supposé que les impériaux qui exploitaient les ressources sur place n'avaient pas été virés manu militari dans les premiers temps, et qu'ils étaient partis d'eux-mêmes quand leur économie n'avait vraiment plus tenu le coup, en bons industriels, en revendant leurs installations. Donc, pas Empire mais ex-personnel impérial, poursuivant ses activités sur place sous forme de poches isolées, dans mon esprit. N'hésite pas à corriger si ça ne colle pas avec ce que tu en sais.

De mon côté, j'aime bien la façon dont tu écris "Hippocrate" comme si c'était un serment de boire de l'hypocras, c'est tout à fait ma religion ^^
avatar
Embla StigESPION
Messages : 14
Date d'inscription : 11/04/2017
Localisation : En mission
MessageSujet: Re: Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder  Lun 12 Juin - 20:08

Oui, les dreadlocks existent bel et bien. Quant au boomerang, je n'ai absolument aucun détail là-dessus, alors on va dire que oui

D'accord. Oui, effectivement ça passerait vu que ça prend quand même du temps de virer toutes les poches impérialistes. Il faut juste que tu expliques cela dans ta fiche et tout est niquel

Ah Kriff ! XD Je sais pas pourquoi j'étais persuadé que c'était avec un "y". C'est bon l'hypocras

_________________
He lives in his fear
I lost the moment when I believed in the utopia. They scoff at rules, corrupt their ideals. I eliminate the unreliability, the lie, the chaos. Be wary, Invité or Que Sombre Le Jour.
avatar
Blue SigalderMÉDECIN
Messages : 19
Date d'inscription : 05/06/2017
MessageSujet: Re: Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder  Lun 12 Juin - 20:18

Et walaaa j'ai fait mon possible pour la cause, capitaine

...Comment ça, "I eliminate the chaos" ? Suspect Then I recreate instantly the chaos you eliminated !
Essaie de ranger ma piaule pour voir. On va rire. What a Face
avatar
Embla StigESPION
Messages : 14
Date d'inscription : 11/04/2017
Localisation : En mission
MessageSujet: Re: Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder  Lun 12 Juin - 20:26

Tout est parfait dans ce cas !

TU ES VALIDEY
Ta fiche nous a plu et convaincu, nous te souhaitons donc la bienvenue dans notre univers où nous espérons que tu vas t’y plaire. Cependant, ton travail n’est pas terminé pour autant et voici donc toutes les informations nécessaires pour que tu puisses ensuite rp autant qu’il te conviendra.

Tout d’abord, il va falloir que tu te rendes dans le listing des avatars afin d’enregistrer ta personnalité, ainsi que dans la liste des groupes pour que ce soit ton métier qui soit enregistré.
N’oublie également pas de créer ta fiche de liens, ton journal de bord et n’hésite pas à t’inscrire à notre intrigue si jamais tu veux participer.
Si jamais tu souhaites créer un lieu (pas une planète), c’est dans cet endroit qu’il faut en faire la demande (note qu’on ne peut pas créer plusieurs cantina sur une même planète, par exemple). N’oublie également pas de voter aux top-sites et de venir réclamer tes Dataries. A partir d’un certain nombre de Dataries, ces derniers te permettront d’avoir accès à certaines possibliité que tu peux voir juste là.
Nous te souhaitons la grande bienvenue dans la famille :yay :

_________________
He lives in his fear
I lost the moment when I believed in the utopia. They scoff at rules, corrupt their ideals. I eliminate the unreliability, the lie, the chaos. Be wary, Invité or Que Sombre Le Jour.
avatar
Blue SigalderMÉDECIN
Messages : 19
Date d'inscription : 05/06/2017
MessageSujet: Re: Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder  Lun 12 Juin - 20:29

Une seule cantina par planète........... mais où suis-je tombé TT

Alors j'ai une question (oui encore) est-ce que je suis actuellement affilié à un corps militaire quelconque, ou est-ce que je squatte juste comme le dernier des goujats ? (Les deux me vont, de toute façon je pourrais être Roi de la Galaxie que ça ne durerait pas deux sujets de suite. ^^)
avatar
Embla StigESPION
Messages : 14
Date d'inscription : 11/04/2017
Localisation : En mission
MessageSujet: Re: Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder  Mar 13 Juin - 15:40

Comme tu es un Indépendants, pas vraiment. En fait, vu comment tu nous décris Blue, il serait du genre squatteur. Mais tu peux toujours dire que tu as pas de connaissance dans tous les groupes militaire, ça dérange pas. ;)

_________________
He lives in his fear
I lost the moment when I believed in the utopia. They scoff at rules, corrupt their ideals. I eliminate the unreliability, the lie, the chaos. Be wary, Invité or Que Sombre Le Jour.
avatar
Blue SigalderMÉDECIN
Messages : 19
Date d'inscription : 05/06/2017
MessageSujet: Re: Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder  Mar 13 Juin - 17:20

Son genre c'est squatteur oui ^^ c'est juste que je ne voudrais pas qu'il se fasse abattre dès le début, ça serait un peu nouille What a Face et comme il y avait des groupes militaires avec des titres précis, je me demandais si je pouvais m'en passer. Et ça m'arrange, ça m'arrange.
avatar
Embla StigESPION
Messages : 14
Date d'inscription : 11/04/2017
Localisation : En mission
MessageSujet: Re: Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder  Mar 13 Juin - 17:58

Bah, de toute façon, on a émit l'interdiction de buter les personnages des joueurs.

Si j'ai bien compris, ton personnage a servi dans une patrouille militaire avant de déserter et, par la suite, a filé un coup de main à l'Alliance Rebelle. Du coup, tu n'as pas de grade militaire, vu que Blue est un genre de médecin itinérant.

_________________
He lives in his fear
I lost the moment when I believed in the utopia. They scoff at rules, corrupt their ideals. I eliminate the unreliability, the lie, the chaos. Be wary, Invité or Que Sombre Le Jour.
avatar
Blue SigalderMÉDECIN
Messages : 19
Date d'inscription : 05/06/2017
MessageSujet: Re: Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder  Mar 13 Juin - 18:08

C'est ça, même quand il bossait avec la patrouille il n'avait rien d'officiel, c'était un bête auxiliaire "indigène" monté en graine parce qu'il avait rempli son crâne de trucs utiles, mais il n'est jamais monté en grade nulle part. C'est comme le côté conjugal : il a pas le temps, il reste pas assez sur place...

Et est-ce qu'il y a des procès contre les gens qui changent de camp, à propos ? (on peut en discuter dans ma fiche de liens sinon, comme tu préfères. ^^)
avatar
Embla StigESPION
Messages : 14
Date d'inscription : 11/04/2017
Localisation : En mission
MessageSujet: Re: Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder  Mar 13 Juin - 18:12

On peut en discuter directement sur la cb, c'est plus rapide, si tu veux ;)

_________________
He lives in his fear
I lost the moment when I believed in the utopia. They scoff at rules, corrupt their ideals. I eliminate the unreliability, the lie, the chaos. Be wary, Invité or Que Sombre Le Jour.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder  

Ask yourself : what do you really want ? / Blue Sigalder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» Blue max
» 03. Pink or blue, there the moment to know
» Oh Jhonny, si tu savais. [East Blue, rang C, Révolutionnaires, Aide & Elimination]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Ascension :: Racontez l'histoire ... :: Le Datapad :: Fiches terminées-